Des valeurs enracinées

La marque Joe Sayegh représente les créations de mobilier design et de tables monumentales ainsi que l’art de la table et l’art floral.

« Elle se veut intemporelle, mais évoluera au fil de mon inspiration. »

Authenticité « Tout ce que je crée, c’est moi. Je fais avant tout ce que j’aime. C’est ce que j’ai toujours fait dans la vie, et cela ne m’a pas trop mal réussi jusqu’à présent, alors… je continue ! »

Savoir-faire « Nos ouvriers sont incroyablement doués, ils ont de l’or dans les mains. Tout ça sans matériel sophistiqué : nous leur avons acheté des machines. Ils ne s’en servent pas ».

Qualité « La beauté d’un bois exotique, d’une pièce unique prélevée presque telle quelle dans la nature, n’est-ce pas cela le vrai luxe ? Je dis « presque » car il ne faut pas s’y tromper, tout est retravaillé ! »

Vertu « Donner une seconde vie au bois, c’est merveilleux. Transformer ces pièces et les apporter chez tout le monde, c’est le couronnement de ce que j’entreprends depuis 15 ans à Java. Et parce que nous maîtrisons toute la chaîne, de la production à la distribution, nous sommes en mesure de proposer des prix très étudiés ».

Une aventure humaine engagée

La marque « Joe Sayegh » porte en elle une dimension éco-responsable qui s’est doublée, au fil du temps, d’un engagement social. Joe Sayegh et Suharto Bambang Wijonarko ont en effet, par leurs choix stratégiques et leur implication, contribué à l’amélioration de la qualité de vie de leurs 80 employés et de leurs familles. Après la construction de logements à Situbondo, ils ont bâti il y a six ans, avec l’aide du gouvernement indonésien, une école pour les enfants présents sur le site, et y ont fait venir des professeurs de Jakarta.


« Je ne supporterais pas de me rendre dans un pays uniquement pour en exploiter les ressources, affirme Joe Sayegh. J’ai besoin de travailler en bonne intelligence avec les habitants, et pour cela, il faut que tout le monde soit content. Pour moi, la dimension humaine de cette aventure est aussi un très fort vecteur de satisfaction personnelle ».

Un art défiant le temps et les frontières

Joe Sayegh et son associé indonésien, Suharto Bambang Wijonarko, ont pris le temps de trouver les artisans de talent capables de transformer le bois. Créateur dans l’âme, Joe Sayegh s’est chargé de la partie conception et design.

« Avec Suharto, nous avons installé notre atelier à Situbondo, au nord est de Java. Je m’y rends six à huit fois dans l’année. Tous nos objets sont fabriqués là-bas, sauf les finitions, qui sont effectuées dans mon atelier des Yvelines. »